Meursault, contre-enquête



Livres Couvertures de Meursault, contre-enquête

de

4.0 étoiles sur 5 de 62 Commentaires client

Télécharger Livres En Ligne

Meursault, contre-enquête - Si vous avez décidé de trouver ou lire ce livre, ci-dessous sont des informations sur le détail de Meursault, contre-enquête pour votre référence : Meursault, contre-enquête a été écrit par Kamel Daoud qui connu comme un auteur et ont écrit beaucoup de livres intéressants avec une grande narration. Meursault, contre-enquête a été l'un des livres de populer Cette année. Il contient 160 pages et disponible sur format Ebook Kindle. Ce livre a été très surpris en raison de sa note 4.0 et a obtenu environ 62 avis des utilisateurs. Donc, après avoir terminé la lecture de ce livre, je recommande aux lecteurs de ne pas sous-estimer ce grand livre. Vous devez prendre Meursault, contre-enquête que votre liste de lecture ou vous serez regretter parce que vous ne l'avez pas lu encore dans votre vie. Voici l'identifiant du livre que vous pouvez utiliser pour rechercher ce livre sur le marché ou un autre vendeur de livres, isbn: , ean: ou asin: B00JQ7JJ8C.

Le Titre Du Livre : Meursault, contre-enquête
Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 62 commentaires client
Nom de fichier : meursault-contre-enquête.pdf
La taille du fichier : 25.81 MB


La revue Meursault, contre-enquête

Le frère de l'Arabe - Editorialiste polémiste au Quotidien d'Oran, Kamel Daoud, a écrit un premier roman fascinant dans le jeu de miroirs qu'il tend à L'étranger de Camus. Dans son livre, ce dernier use 25 fois du terme "Arabe" mais ne cite jamais le nom ou le prénom du garçon assassiné. Et si le meurtrier est condamné ne l'est-il pas pour avoir manifesté peu d'émotion à la mort de sa mère davantage que pour son crime ? Daoud, tout en respectant le génie de Camus, attise sa réponse dans Meursault, contre-enqute, avec une insolence et un talent redoutables. Le roman est le monologue, dans un café d'Oran, d'un vieil homme qui prétend tre le frère de cet Arabe anonyme tué sous un soleil accablant. Et de raconter sa longue vie, sorte de contrepoint troublant à celle de Meursault, jusqu'au meurtre, tout aussi absurde que celui de son "double" qui le libérera d'un...
Brillant, mais brouillon - "L'étranger" de Camus, abordé du point de vue de la victime de ce meurtre gratuit. Donner un nom, une famille, une consistance à "L'Arabe" de Meursault et présenter sa mort comme un scandale, l'idée était bonne. Mais l'auteur s'est laissé emporter par son lyrisme, son désir d'opposer à l'absurde de Camus un autre absurde, celui, peut-tre, de son Algérie contemporaine. Les personnages se disfractent et se confondent, Camus est Meursault, le narrateur est son frère l'Arabe, plus deux mères symboliques et bizarres, un fantôme, un destinataire qui est peut-tre aussi Camus, une jeune institutrice et un vieux pied-noir malodorant...secouez, mélangez et vous n'y comprenez plus rien. Mais il y a des pages admirables sur l'écriture de Camus, sur la langue française, sur la laïcité, sur la solitude de l'homme face à la mort et sur l'absurdité de ce livre sur l'absurde que fut...